Qu'est-ce que la naturopathie?


 

        La naturopathie est fondée sur une vision holistique 
       (c'est à dire qui s'intéresse à son objet comme constituant un tout ) : 
       elle appréhende "chaque individu en englobant les différents plans de l’être humain  
       physique, émotionnel, psychique, énergétique
       et en le plaçant au sein d’une écologie socio-culturelle et environnementale"*.
 
C'est une  "science fondamentale qui vise à maintenir, retrouver et optimiser la santé par des moyens naturels. »* 
 
                        Les 5 principes de la naturopathie à partir des conceptions d'Hippocrate sont :
 
                                                 - d’abord ne pas nuire (primum non nocere)
                                                  - la nature guérit (vis medicatrix naturae)
                                                  - identifier et traiter la cause (tolle causam)
                                             - détoxifier et purifier l'organisme (deinde purgare)
                                                  - la naturopathie enseigne (docere)
 
La naturopathie mise beaucoup sur l'auto-guérison, mais avec cette nuance que la force vitale de la personne doit être suffisante pour la provoquer. 
 
Le pôle d'action principal du naturopathe est le drainage tant « psycho-émotionnel » que physiologique et humoral
 (les humeurs sont les liquides physiologiques circulant dans le corps : sérum, sang, lymphe).
 
Mais le véritable champ d'action de la naturopathie est la prévention, par l'adoption d'un ensemble de techniques naturelles permettant de suivre une meilleure hygiène de vie et de se maintenir à un tel niveau de santé optimal.
 
La naturopathie utilise principalement 10 agents naturels de santé.
 
Les 3 premières techniques et piliers majeurs de la naturopathie sont :
 
 - la bromatologie ou l’hygiène nutritionnelle (nutrition, cures saisonnières)
-  la psychologie ou hygiène neuropsychique (relaxation, gestion du  tress, psychothérapies brèves, sophrologie...) 
- les exercices physiques ou hygiène musculaire et émonctorielle (gymnastiques douces, yoga, tai-chi, natation etc... 
 
Dans la plupart des cas, la situation de santé implique toutefois d’avoir recours à d’autres outils hygiéniques ou thérapeutiques,
 à savoir les 7 techniques secondaires suivantes :
 
 - l'hydrologie ( douches, bains, thalasso etc) 
- les techniques manuelles (massages non médicaux, onctions aromatiques) 
- les techniques réflexes ou réflexologie
- les techniques respiratoires, jadis nommées pneumologie, ulilisant le souffle ( yoga, sophrologie)
- la phytologie utilise les plantes revitalisantes, drainantes, adaptogènes et les huiles essentielles
- l'homéopathie, la vitaminothérapie 
- actinologie ou thérapie par les rayons
 
Une consultation de naturopathie est basée sur la prise de 2 rendez-vous, espacés d'une semaine :
 
- le premier rendez-vous commence par un long entretien  ( 1h- 1h30) dans lequel toute une série de questions sont posées, permettant au naturopathe d'effectuer un bilan vital, unique et personnel
 
- le deuxième entretien sert à établir un programme personnalisé de cure en 3 phases :
 
- Elimination des facteurs de risque ( suppression lente de toute classe de drogue (tabac, marijuana, alcool, café, thé..., suppression progressive des médicaments à potentialité toxique - sous controle et avec l'accord d'un médecin - , réforme alimentaire)
- Phase de détoxination  (jeûne, diète, drainage du foie, des reins, méthodes de sudation, etc)
- Phase de régénération et renforcement du système immunitaire
 
Pourquoi consulter?
 
 - Pour obtenir toutes les clés préventives utiles à son mieux-être, à tous les âges de la vie, et ainsi mieux prendre en charge sa santé sur un mode responsable 
 
- Pour solutionner naturellement la plupart des troubles chroniques 
(dits « fonctionnels » concernant, par exemple, la digestion, le sommeil, la circulation, le stress, l’arthritisme, le surpoids, la déprime, les allergies, etc.), en parallèle avec la médecine allopathique si nécessaire.
 
- Pour soutenir le terrain et les forces vitales nécessaires en cas de maladie avérée, en complément des traitements médicaux en cours, afin de favoriser la qualité de vie du malade.